Smartflower, la fleur photovoltaïque
365
post-template-default,single,single-post,postid-365,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-11.2,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.2.1,vc_responsive

Smartflower, la fleur photovoltaïque

EDF ENR Smartflower

Smartflower, la fleur photovoltaïque

Smartflower, générateur solaire nouvelle génération

Après les éoliennes, les tours solaires (centrales à énergie renouvelable) et autres champs de panneaux photovoltaïques, voici désormais les fleurissent des générateurs d’énergie photovoltaïque en forme de fleurs. Ce projet autrichien développé par la société SmartFlower est commercialisé en France par une entité d’EDF baptisée ENR (Energies Nouvelles Réparties).

Ces fleurs très designs, destinées aussi bien aux particuliers, aux entreprises et aux collectivités locales, sont en réalité des générateurs d’électricité fonctionnant à partir de panneaux photovoltaïques incrusté dans la douzaine de pétales. Ces dernières, contrairement aux panneaux fixes des toits, sont autonomes et mobiles : elle se déploient et suivent la course du soleil .

Selon les caractéristiques fournies EDF ENR, la production annuelle d’une SmartFlower oscille entre 3 400 kWh et 6 200 kWh en fonction du niveau d’ensoleillement du site installé. C’est tout de même près de 40% de plus qu’une installation fixe de même surface installée sur une toiture. La puissance nominale est annoncée à 2,31 kWc grâce à une surface de panneaux photovoltaïques de 18 m² (calculés pour une fleur dont les pétales totalement ouverts ont un diamètre de 4,80 m. La hauteur de l’installation est de 5,80 m pour un poids variant de 750 à 990 kg (selon le modèle de Smartflower).

Voir le site d’EDF ENR Smartflower

Présentation en vidéo de la Smartflower